UNE CLE DU CLIMAT SE MEURT PENDANT LA COP21! Par Sophie Robin

UNE CLE DU CLIMAT SE MEURT PENDANT LA COP21! Malgré, la mobilisation citoyenne et les promesses de la COP21 de nos chers dirigeants de ce monde, dont la Présidente de la République de Ile Maurice Mme Ameenah Gurib-Fakim pour la lutte contre le changement climatique et le maintient de la biodiversité.
Les Roussettes Noires, chauves-souris endémiques des Mascareignes (Océan Indien), sont toujours sous la proie des balles du gouvernement Mauricien, depuis plus d’un mois. Ceci malgré l’opposition de la communauté scientifique, de plusieurs associations et d’une partie de la population locale qui ont notamment fait tourner une pétition pour exprimer leurs désaccords.

1192l
Environ 9000 chauves-souris adultes sont déjà mortes officiellement, dont plusieurs nourrissons accrochés sur le dos de leurs mères, qui non pas été comptabilisés. A ce chiffre s’additionne depuis peu, le braconnage illégal et des actes de cruauté envers ces animaux qui sont diffusés via les réseaux sociaux.
Les chauves-souris tropicales frugivores, dont font partie les Roussettes Noires de Maurice, sont les alliés de la reforestation car elles digèrent les fruits rapidement et dispersent les graines en déféquant en vol sur de très longues distances.
Pour la présidente d’UMDS, Sophie Robin, ingénieure écologue ayant déjà étudié ces chauves-souris «Les Roussettes noires protègent la forêt ! En retour la forêt nous fournis notre oxygène quotidien pour respirer, mais agit également dans le stockage massif de CO2, ce qui aide à lutter contre le changement climatique (modification des températures, monté du niveau de la mer, tempêtes, inondations, famines..)…Tuer les roussettes c’est comme nous priver d’oxygène et nous tuer nous même bêtement à petit feu, mais c’est aussi amplifier l’effet de serre et par conséquent favoriser le changement climatique mondial ! »
Ainsi une espèce clé du climat se meurt par l’action de l’homme, alors qu’elle agit au quotidien pour diminuer l’effet de serre et nous sauver en toute discrétion pendant sa ballade nocturne. N’y-a-t-il pas la une incohérence entre les dires de certains pendant la COP21et les faits réels sur le terrain? Combien nous faudrait-il investir pour faire à leurs places le travail qu’elles accomplissent toutes les nuits afin de réguler le climat ?
Ne faut-il pas simplement laisser cette chauve-souris tranquille et se tourner vers des solutions alternatives d’agro-écologie pour protéger durablement les vergers de litchis et de manguiers ? Sachant que même si l’extermination de cette espèce clé arrivait malheureusement à son terme, les agriculteurs seraient toujours confrontés aux mêmes problèmes de pertes agricoles au niveau de leurs vergers, étant donné que d’autres facteurs altèrent dotant plus leurs productivités (comme l’entretien des arbres, la pollinisation, la pollution des sols…) !

 

A propos de UMDS 
Un Monde De Symbiose est une ONG franco-mauricienne créée en février 2009 qui contribue à la préservation de l’environnement, au développement durable et à la solidarité internationale. Plus d’informations sur la Page Facebook unmondedesymbiose

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s